1. Moodle

Logiciel créé en 2002 par Martin Dougiamas

  • LMS : learning management système = plateforme d'apprentissage en ligne.
  • Basé sur la pédagogie socioconstructiviste se traduisant concrètement par des outils collaboratifs et/ou interactifs (groupes, forum, wiki, tests, devoirs... ).
  • Il a très vite essaimé en milieu universitaire et se propage depuis quelques années dans l'enseignement secondaire.
  • Il est de plus en plus utilisé pour proposer des ressources et du travail en autonomie, en particulier dans le domaine de la remédiation.
  • Il intègre plusieurs outils d'évaluations (notes, barèmes, grilles, compétences, objectifs).
  • Il a une réputation de logiciel complexe justifiée par sa puissance et les possibilités de réglages.
  • Une très large et active communauté, en particulier francophone, partage les connaissances et les savoir-faire. Un « MoodleMoot » francophone est organisé annuellement.
  • De nombreux plug-ins permettent de décupler les possibilités du logiciel (calcul formel, géométrie, formules moléculaires...).
  • Moodle est « responsive » (l'interface s'adapte à la taille et l'orientation des écrans) et dispose d'une application pour téléphones Android, Apple et Windows permettant de travailler hors connexion et sur petit écran.

2. Pérennité et portabilité des ressources

Moodle évolue très régulièrement. C'est une application indépendante de tout ENT. Son utilisation est libre de droits que ce soit pour une institution ou un particulier. Il s'installe facilement sur n'importe quel hébergement web. On peut l'installer sur un micro-PC Raspberry Pi pour une utilisation en totale autonomie. Tous ces aspects assurent aux ressources « Moodle » une pérennité, une portabilité et une diffusion bien au-delà des possibilités d'un ENT académique.

3. Moodle en physique chimie

De nombreuses activités sont particulièrement bien adaptées aux sciences. Voir le document « Moodle en science physique et chimique ». Moodle en science physique et chimique.pdf

4. Production des ressources

Chaque activité nécessite un travail de conception important. Les étapes sont : la gestation et la scénarisation, la préparation des ressources, la production et enfin un test en situation réelle avec des ajustements et corrections.

La production d'une activité de type « problème » de 30 min à 1h nécessite dans les 20 à 25h de travail, réparties sur 1 à 2 mois. La production d'une activité de type « QCM » (questions indépendantes) de 30 min nécessite environ 10h de travail sur 1 à 2 semaines.

Pour en savoir plus voir le document « Moodle en science physique et chimique » plus bas.

Par exemple, après la correction d'un bac blanc, force est de constater que de nombreux élèves ne savent pas mesurer une grandeur (distance, période, fréquence …) sur un schéma lorsque l'échelle n'est pas standardisée et explicitement donnée (ex. « 1 cm correspond à 10 ms »). Si l'idée et la conception d'exercices autocorrigés paraissent simples, le travail n'est pas pour autant vite fait. Il aura fallu une vingtaine d'heures pour produire une trentaine de questions qui serviront à un test de trois questions piochées aléatoirement parmi les trente questions.

On retiendra que la production de ressources Moodle en quantité ne peut être assurée sans l'aménagement d'un temps de travail régulier et rémunéré.

5. Moodle en classe

Moodle permet de diriger des activités. Le guidage de l'activité via Moodle, nécessitant de répondre à des questions, de déposer un écrit ou une copie d'écran dynamise l'activité et rend plus disponible l'enseignant.

L'utilisation de Moodle peut contribuer fortement à l'usage des équipements informatiques des élèves et donc justifier la dépense. Inversement, la disponibilité du matériel informatique va enfin permettre un usage quotidien de Moodle. Encore faut-il que des ressources soient disponibles, facilement et rapidement exploitables.

Si l'utilisation de Moodle en physique est particulièrement bien adaptée et pertinente, ce ne sera possible que sur la base de formations disciplinaires et de ressources de qualité et en nombre suffisant pour un usage régulier et varié tout au long de l'année.

6. Moodle et la formation continue

Les politiques de développement du numérique éducatif font que de nombreux enseignants connaissent Moodle et le considère comme un « nouvel » outil incontournable. Pour le découvrir, ils demandent des formations d'initiation à Moodle. C'est là qu'ils découvrent la pléthore de réglages et de manipulations à réaliser pour créer un cours ou des activités et se rendent compte du temps et des compétences nécessaires à la production d'un test. Forcément, ils ajournent leur investissement dans le logiciel à une période, bien incertaine, où ils auront plus de temps.

Sur la base d'une banque de ressources suffisantes, les formations « Moodle » deviendraient des formations sur l'usage des ressources.

Typiquement une formation se déroulerait en deux temps de 3h :

  • Le premier temps serait technique : présentation, choix, téléchargement et installation de ressources sur le Moodle de l'ENT
  • Le deuxième temps serait pédagogique : construction de la séquence, choix des ressources, paramétrage des activités selon les objectifs, inscription des classes.

7. Documentation

Moodle en science physique et chimique.pdf - exemples, comparaison évaluation papier vs évaluation Moodle

Moodle activités et évaluations.pdf - tour d'horizon des outils et méthodes d'évaluation de Moodle

moodle.org - site officiel

Strasbourg, mars 2018 Claude Divoux